Cent dix pour cent

Installation sonore présentée dans le cadre du Festival international de musique actuelle de Victoriaville.
Printemps 2014. Commmissariat : Érick D’Orion.

Un petit agora anonyme aux abord de la bibliothèque de Victoriaville est transformé en stade sportif miniature. Un ballon de soccer est posé au centre. Supporteurs, meneuses de claques, coaches, commentateurs et arbitres – éléments sculpturaux  à l’enthousiasme latent, peuplent la périphérie de l’agora.

Créée spécialement pour le FIMAV, Cent dix pour cent est une installation sonore dont le curieux silence incite l’interaction. Dans l’expectative d’une certaine frénésie, le spectateur devient le protagoniste d’un théâtre immobile et ludique où ses prouesses sont le centre d’intérêt…  Les plus téméraires commettrons le botter déclencheur BANG ! suscitant une clameur retentissante WOUHOU ! Tantôt enthousiaste, tantôt réprobatrice, l’exclamation est composée d’un amalgame des pistes audio assignées à chaque personnage, trames individuelles qui s’additionnent pour évoquer le son inégal d’une foule en délire. Le shoot interromp le silence et le tintamarre brise la torpeur des figures stationnaires qui soudain sont plus débiles qu’un joueur de hockey sur le Red Bull. Tous seront observateurs de votre penalty : le ballon est l’instrument, vous êtes le musicien, à condition de bien tirer.

01plan_aerien 02shema_technique 03shema_audience

Advertisements