Ali “Go Fuck Yourself” Baba

Ali “Go Fuck Yourself” Baba est un projet qui a été élaboré spécifiquement pour l’événement Extase, la vie et autres pratiques extatiques organisé par Folie / Culture en 2012. Présentée dans la Petite Galerie de l’ Œil de Poisson, cette installation a été conçue et réalisée de manière à imiter, voire expérimenter, le comportement fébrile et obsessif de l’accumulateur compulsif, ou syllogomaniaque.

La syllogomanie, ou accumulation compulsive, est le fait d’accumuler de manière excessive des objets (sans les utiliser ou s’en débarrasser), même si ces choses sont inutiles, sans valeur, dangereuses ou insalubres.

– Wikipédia, extrait de l’article Syllogomanie

Ali “Go Fuck Yourself” Baba est une exposition à la faveur du débordement, un éloge de la nostalgie dans un palais de rebuts. Dans la cavité inattendue d’une pile, l’accumulation compulsive devient une culture, une érudition, une juste distinction accordée à des centaines de petits bouts de trésors grotesques, quelque chose de glorieux, un chemin vers l’extase, enfin.

N’est-ce pas une forme d’extase, sinon la poursuite de celle-ci, qui pousse le syllogomaniaque à s’encombrer de plus d’objets, toujours, jusqu’à ce que se referme sur lui l’ensemble de ce qui ne lui sert à rien ? De l’extérieur, l’oeuvre ne montre qu’une façade pleine à craquer. Des empilades compactes d’objets de toutes sortes et de valeur nulle se superposent à des boîtes, des meubles, des panneaux, des sacs et des étagères pour former un amoncellement si dense qu’il ressemble à un mur. Mais sur ce mur, il y a une porte, une ouverture par laquelle il est possible d’entrer. Le visiteur, surpris, y rejoint un lieu presque clandestin, conglomérat souterrain au sein de ce présumé agrégat de choses.

This slideshow requires JavaScript.